WikiLerni (logo)
Zéphyr fécondant une jument en lui soufflant sur la tête. Imprimé légendé en latin faisant partie d’une série de 39 articles sur les races de chevaux des écuries royales de Don Juan d’Autriche.

Crédit : Rijksmuseum / CC0

Zéphyr et les vents directionnelsZéphyr fécondant une jument en lui soufflant sur la tête. Imprimé légendé en latin faisant partie d’une série de 39 articles sur les races de chevaux des écuries royales de Don Juan d’Autriche.

Quiz publié par Fabrice P., le 26/11/2020. Dernière mise à jour, le 27/11/2020.

Les divinités des quatre principaux vents directionnels

Si quelqu’un vous demande de citer une divinité du vent de la mythologie grecque, sans doute, allez-vous répondre Éole. Il s’agit du nom le plus connu, que vous retrouvez dans l’adjectif éolien. Nous y reviendrons, mais nous allons d’abord découvrir les quatre principales divinités, représentants les vents directionnels, c’est-à-dire Zéphyr, Borée, Euros, et Notos et surtout les deux premiers sur lesquels nous avons plus d’informations.

Selon les poètes grecs, ces quatre frères sont issus de l’union de deux Titans : Astréos (« l’Étoilé ») et Éos (l’Aurore), les Titans étant des divinités incarnant les forces primaires de la nature. Durant l’antiquité des sacrifices étaient donnés en leur honneur dans l’objectif de leur demander de venir ou au contraire de rester à distance suivant l’effet souhaité, par exemple sur les cultures. Ils sont tous les quatre visibles sur la frise de la tour des Vents à Athènes et comme toutes les divinités des vents, ils sont représentés ailés.

Zéphyr

Il s’agit sans doute du plus connu des quatre frères et il a même laissé son nom en français dans l’expression « il y a du zef ! ». Zéphyr représente le vent venant de l’ouest ou parfois du nord-ouest. Son équivalent romain se nomme Favonius. Dans la plupart des textes, il est associé au printemps et considéré comme un vent doux et léger favorisant la fonte des neiges. Le bassin méditerranéen compte plusieurs caps dits Zéphyrion, c’est-à-dire « sous le vent d’ouest ».

D’après l’Iliade, Zéphyr habite dans une caverne en Thrace, région partagée de nos jours entre la Bulgarie, la Grèce et la Turquie. Il est connu pour s’être uni avec la Harpie nommée Podarge, alors qu’elle avait pris la forme d’une jument. De cette union, naîtront Xanthe et Balios, deux chevaux immortels et réputés pour avoir tiré le char d’Achille durant la guerre de Troie, ainsi que Phlogéos et Harpagos, les chevaux de Castor et Pollux, les Dioscures.

Zéphyr est également le père de Carpos — dont le nom signifie « fruit » — qui est donc le « fruit » de son mariage avec la nymphe Chloris, déesse des fleurs.

Pour rester dans le domaine des fleurs… Zéphyr est aussi connu pour avoir tué involontairement le prince Hyacinthe dont il était amoureux. Jaloux d’Apollon son rival, il dévia son disque, qui frappa mortellement Hyacinthe à la tempe. Du sang de Hyacinthe naquit la fleur portant son nom.

Selon l’Énéide de Virgile, Zéphyr a été convoqué en même temps que son frère Euros par Neptune qui leur reprochait se s'être soumis à la volonté de Junon en déclenchant une tempête ayant écarté Énée des rives italiennes.

Enfin, il aurait aussi permis l’union d’Éros et Psyché, en portant cette dernière de son rocher au palais du dieu de l’amour.

Nous retrouvons Zéphyr dans la fable La Fontaine « Le Chêne et le Roseau » où il est présenté comme un vent doux, alors qu’Aquilon, représente le vent violent qui aura raison du chêne…

De nos jours, Zéphyr a toujours un autel à Athènes et est représenté dans différents vases antiques, notamment pour dépeindre sa relation avec le prince Hyacinthe. Les œuvres les plus connues où on peut le voir en compagnie de Chloris sont Le Printemps et La Naissance de Vénus de Botticelli.

L’article suivant sera consacré à Borée et ses deux autres frères.

Article suivant : Borée, Euros et Notos

Recevez les prochains articles WikiLerni

@copyleft Le contenu de WikiLerni est libre et vous est offert sans publicité. Vous pouvez participer à son financement en cliquant ici.

Partager via mailPartager via diaspora*Partager via facebookPartager via LinkedInPartager via twitter

Vous découvrez WikiLerni ?

WikiLerni vous propose de recevoir par e-mail à la fréquence choisie, de courts articles lisibles en quelques minutes et portant sur des sujets très variés de culture générale (arts, histoire, littérature, sciences, etc.).

Ces articles sont basés sur une ou plusieurs pages de Wikipédia (fournies en lien), dont ils extraient certaines informations, mais sans prétendre en être un résumé.

Chaque série d’articles est suivie d’un quiz permettant de tester ce que vous en avez retenu.

Vous apprenez ainsi régulièrement de nouvelles choses très simplement.

L’inscription est gratuite et vous permet de tester le site sans engagement.

En savoir plus sur WikiLerni ?