WikiLerni (logo)
Orithye enlevée par Borée – gravure d’Emmanuel de Ghendt.

Crédit : Emmanuel de Ghendt – domaine public.

Borée, Euros et NotosOrithye enlevée par Borée – gravure d’Emmanuel de Ghendt.

Quiz publié par Fabrice P., le 28/11/2020. Dernière mise à jour, le 01/12/2020.

Après avoir présenté Zéphyr, passons donc à ses trois frères Borée, Euros et Notos.

Borée

Borée est la personnification du vent du nord. D’après l’Iliade, il réside en Thrace comme Zéphyr et est généralement représenté comme un homme d’âge moyen, barbu, avec une tunique courte. Son nom se retrouve de nos jours dans l’adjectif hyperboréen qui désigne ce qui est à/de l’extrême Nord. En mythologie grecque, le terme Hyperboréen existait déjà pour désigner un peuple mythique vivant « par-delà les souffles du froid Borée », c’est-à-dire à l’extrême Nord.

Parmi les faits qui lui sont attribués, Borée serait intervenu à la demande d’Achille pour attiser les flammes du bûcher funéraire de Patrocle, un des guerriers ayant trouvé la mort durant la guerre de Troie.

Borée a aussi sauvé Léto en l’emportant et l’amenant à Poséidon, alors qu’elle était poursuivie par le serpent Python. Cette fois, il agissait à la demande de Zeus, dont Léto était une des maîtresses…

Mais Borée est surtout connu par une tragédie d’Eschyle contant son enlèvement d’Orithye, fille du roi athénien Érechthée, possiblement après que ce dernier lui ait refusé sa main. Il l’emporte alors en Thrace où elle donna naissance à deux fils Calaïs et Zétès, dits les Boréades, ainsi qu’à Chioné, déesse du froid et de la neige.

Il se serait aussi uni avec des juments, appartenant à Érichthonios, roi de Dardannie. Ces unions donneront des poulains à l’agilité exceptionnelle, semblant voler au-dessus des épis de blé ou encore sur la cime des vagues, sans marquer leur passage.

Selon la tradition, Borée aurait sauvé la cité d’Athènes lors de l’attaque du roi Xerxès. Suivant une recommandation de l’oracle de Delphes, les Athéniens lui auraient offert un sacrifice. Suite à quoi le vent du Nord se serait levé pour détruire la flotte perse. Les Athéniens lui ont ensuite érigé un temple et ont organisé des fêtes annuelles en son honneur.

Borée est très souvent représenté par les peintres sur vase athéniens durant le Vᵉ siècle avant notre ère. Plus proche de nous, il a inspiré l’opéra Les Boréades (1755) de Jean-Philippe Rameau contant l’histoire de la reine Alphise devant épouser l’un des Boréades, mais éprise d’Abaris, ce qui provoque la colère de Borée…

Euros et Notos

Il y a moins d’informations sur ces deux derniers frères, mais nous savons tout de même qu’Euros (ou Eurus) représente le vent de l’est (ou parfois du sud-est). Son équivalent romain se nomme Vulturnus et il est associé à l’automne et ses tempêtes. Sa demeure se situerait près du palais d’Hélios. Ses représentations le montrent comme un homme barbu, vêtu d’un lourd manteau et avec des ailes rouge feu. Il est connu comme le père d’Otréré, une des reines des Amazones.

Notos (ou Notus) représente quant à lui le vent du sud et contrairement à ce que cela pourrait faire penser, il s’agit d’un vent humide et tempétueux, associé à la fin de l’été. Les Romains le nomment Auster. Il réside dans les terres méridionales de l’Éthiopie. Rôle non-négligeable, durant le déluge de Deucalion de la mythologie grecque, c’est lui qui est chargé par Zeus de faire tomber la pluie sans fin. Peut-être est-ce pour cela qu’il est représenté d’ordinaire dégoulinant avec des ailes bleu sombre ?

Plus tardivement, quatre autres divinités du vent sont apparues dans la mythologie grecque. Il s’agit d’Apéliote, personnifiant le Vent du sud-est, Calcias (ou Cécias), le Vent du nord-est, Lips, le Vent du sud-ouest, Sciron, le Vent du nord-ouest. Chacun des huit côtés de la tour des Vents à Athènes représente un des huit Vents principaux qui viennent de vous être présentés.

Évidemment le maître des vents est Éole, mais il lui sera consacré un article spécifique sur WikiLerni.

Accéder au quiz : Les divinités grecques du vent

Recevez les prochains articles WikiLerni

@copyleft Le contenu de WikiLerni est libre et vous est offert sans publicité. Vous pouvez participer à son financement en cliquant ici.

Partager via mailPartager via diaspora*Partager via facebookPartager via LinkedInPartager via twitter

Vous découvrez WikiLerni ?

WikiLerni vous propose de recevoir par e-mail à la fréquence choisie, de courts articles lisibles en quelques minutes et portant sur des sujets très variés de culture générale (arts, histoire, littérature, sciences, etc.).

Ces articles sont basés sur une ou plusieurs pages de Wikipédia (fournies en lien), dont ils extraient certaines informations, mais sans prétendre en être un résumé.

Chaque série d’articles est suivie d’un quiz permettant de tester ce que vous en avez retenu.

Vous apprenez ainsi régulièrement de nouvelles choses très simplement.

L’inscription est gratuite et vous permet de tester le site sans engagement.

En savoir plus sur WikiLerni ?