WikiLerni (logo)
Jean-Michel Moreau : Illustration du chapitre 3 de « Candide » pour l’édition non imprimée des œuvres de Voltaire chez Renouard, graveur Coiny, 1801.

Crédit : domaine public.

Candide ou l'Optimisme (résumé)Jean-Michel Moreau : Illustration du chapitre 3 de « Candide » pour l’édition non imprimée des œuvres de Voltaire chez Renouard, graveur Coiny, 1801.

Quiz publié par Fabrice P., le 06/11/2020. Dernière mise à jour, le 23/11/2020.

Après la présentation de l’œuvre, voici les grandes lignes de « Candide ou l’Optimisme », en vous prévenant qu’il s’agit d’un résumé… du résumé proposé par Wikipédia. Vous trouverez en pied d’article des liens vers la page Wikipédia, ainsi que vers le texte intégral à lire en ligne ou télécharger gratuitement.

La vie de château

Au début du conte, Candide est un jeune garçon vivant au château du baron de Thunder-ten-tronckh en Westphalie (Allemagne). Il est le supposé enfant non reconnu de la sœur du baron. Maître Pangloss est le précepteur de Candide et de Cunégonde, à qui il enseigne sa fameuse « métaphysico-théologo-cosmolo-nigologie ». Cunégonde est la fille du baron, mais aussi l’amoureuse de Candide… Un baiser interdit vaut à Candide d’être chassé du château.

La guerre des Bulgares

Il débute alors son périple qui l’amène d’abord à participer malgré lui à une guerre contre les Abares, enrôlé de force par les Bulgares. Il s’enfuit, horrifié, pour être recueilli en Hollande par Jacques l’anabaptiste. Il retrouve ensuite Pangloss méconnaissable, qui lui annonce le meurtre de Cunégonde et de sa famille, le château ayant été attaqué par les Bulgares.

Lisbonne

Il embarque pour Lisbonne avec Pangloss et Jacques, mais durant la traversée ce dernier meurt noyé. Candide et Pangloss arrivent à Lisbonne le jour d’un tremblement de terre et y sont victimes de l’Inquisition, Pangloss étant condamné à la pendaison. Candide retrouve Cunégonde, avec laquelle il s’enfuit vers Cadix en Espagne.

L'Amérique du Sud

Puis ils embarquent de nouveau, cette fois en direction du Paraguay. Candide doit abandonner Cunégonde à Buenos Aires, le gouverneur souhaitant l’épouser. Arrivé au Paraguay, il retrouve et combat le frère de Cunégonde, qu’il transperce de son épée. Accompagné de son valet Cacambo, ils évitent de peu d’être mangés par les sauvages « Oreillons », et finissent par découvrir le pays d’Eldorado, lieu mythique où l’abondance, la paix et la prospérité règnent. Ils finissent néanmoins par quitter ce pays, souhaitant retrouver et délivrer Cunégonde.

Constantinople

Une fois Cunégonde rachetée, ils retournent en Europe en compagnie de Martin, leur nouveau compagnon. Après être passés par Bordeaux, Paris et avoir frôlé l’Angleterre, non sans nouvelles mésaventures, ils arrivent à Venise où ils cherchent en vain Cunégonde et Cacambo. C’est à Constantinople qu’ils finissent par délivrer Cunégonde, devenue laide et esclave du roi déchu Ragotski. Ils retrouvent et libèrent aussi Pangloss et le frère de Cunégonde, qui ont donc survécu, mais sont retenus comme galériens dans un navire.

La petite métairie

Candide épouse enfin Cunégonde et s’installe dans une petite métairie où se retrouvent plusieurs personnages que Candide à croiser durant ses aventures, pour « cultiver leur jardin ». Suite à ses voyages chaotiques et souvent malheureux, Candide, qui porte bien son nom au début du conte, a fini par se forger sa propre philosophie distincte de l’optimisme de Pangloss, comme du pessimisme de Martin. Sa conclusion célèbre est donc qu’« il faut cultiver son jardin ».

Accéder au quiz : Candide : « Cultivons nos jardins ! »

Recevez les prochains articles WikiLerni

Partager via mailPartager via diaspora*Partager via facebookPartager via LinkedInPartager via twitter

Vous découvrez WikiLerni ?

WikiLerni vous propose de recevoir par e-mail à la fréquence choisie, de courts articles lisibles en quelques minutes et portant sur des sujets très variés de culture générale (arts, histoire, littérature, sciences, etc.).

Ces articles sont basés sur une ou plusieurs pages de Wikipédia (fournies en lien), dont ils extraient certaines informations, mais sans prétendre en être un résumé.

Chaque série d’articles est suivie d’un quiz permettant de tester ce que vous en avez retenu.

Vous apprenez ainsi régulièrement de nouvelles choses très simplement.

L’inscription est gratuite et vous permet de tester le site sans engagement.

En savoir plus sur WikiLerni ?

@copyleft Le contenu de ce site est libre et vous est offert sans publicité. Vous pouvez participer à son financement en cliquant ici.