WikiLerni (logo)
Cesare Maccari – Leonardo retrata a la Gioconda.

Auteur : Cesare Maccari.

La Joconde, plus de 500 ans d’histoire !Cesare Maccari – Leonardo retrata a la Gioconda.

Quiz publié par Fabrice P., le 17/11/2020. Dernière mise à jour, le 17/11/2020.

La Joconde, tout le monde la connaît ou presque. Et certains d’entre vous l’ont peut-être aussi déjà admirée au Louvre. Dans ce premier article, nous allons en apprendre un peu plus sur son histoire, de sa création à nos jours. 500 années durant lesquelles La Joconde sera déplacée plusieurs fois, mais aussi volée et même vandalisée !

Quand La Joconde a-t-elle été créée ?

Même s’il reste des doutes sur les années précises, nous savons que sa réalisation a débuté au 16ᵉ siècle pour s’achever au plus tard en 1519, qui est l’année du décès de Léonard de Vinci, le créateur incontesté de La Joconde. L’incertitude quant aux années tient au fait que le style de La Joconde est plus celui des œuvres de l’artiste après 1513, mais qu’une note de l’époque nous informe que Léonard travaillait à Florence dès 1503 au portrait de « Lisa del Giocondo ». De plus, un dessin de « Mona Lisa » réalisé par Raphaël en 1504 est vraisemblablement une copie de Léonard de Vinci, dont il étudiait l’œuvre à l’époque…

Les trois premiers siècles de La Joconde

En 1516, Léonard de Vinci emporte La Joconde au château du Clos Lucé à Amboise, mis à disposition de l’artiste par François 1ᵉʳ. Le roi va alors acquérir l’œuvre qui sera exposée au château de Fontainebleau, au moins à partir des années 1600. C’est Louis XIV qui décide de l’amener à Paris d’abord au Louvre, puis au palais des Tuileries vers 1665-1666. La Joconde, décidément voyageuse, se retrouve dans la galerie du roi à Versailles dans les années 1690-1695.

Présentation de la Joconde au public

Il faut attendre 1798 pour que La Joconde soit enfin présentée au public, d’abord à Versailles. À la demande de Napoléon Bonaparte, elle retourne aux Tuileries en 1801 dans les appartements de Joséphine, puis arrive dans la Grande Galerie du Louvre en 1802. La notoriété de La Joconde va s’accroître au milieu du 19ᵉ siècle. Elle est déplacée dès 1851 dans le salon carré du Louvre, salle réservée aux chefs-d’œuvre. Dès cette époque, des reproductions du portrait commencent aussi à être diffusées.

Protection de la Joconde durant les guerres

Durant la guerre franco-allemande de 1870, La Joconde est mise en sécurité dans les souterrains de l’Arsenal de Brest.
En 1914, au début de la Première Guerre mondiale, le tableau est envoyé à Bordeaux puis à Toulouse. De retour au Louvre, il est exposé dans la Grande Galerie.
En prévision de la Seconde Guerre mondiale La Joconde est déplacée une 1ʳᵉ fois à Montauban en 1938, puis retourne au Louvre qui ferme le 25 août 1939. Toutes les œuvres du musée sont évacuées dans les jours qui suivent. La Joconde passe alors par le château de Chambord, le château d’Amboise, l’abbaye de Loc-Dieu, le musée Ingres de Montauban, le château de Montal en Quercy et différentes demeures anonymes avant de regagner le Louvre en 1945.

Mais qui a volé La Joconde ?

C’est le 22 août 1911 que le peintre Louis Béroud souhaitant en réaliser un croquis se rend compte de la disparition de La Joconde. Croyant d’abord à un déplacement pour une séance de photographies, il apparaît vite que l’œuvre a été volée la veille. Et si une empreinte de pouce est trouvée sur place, elle n’appartient à aucun des employés du Louvre.
L’enquête verra Pablo Picasso être questionné longuement, et même Guillaume Apollinaire se faire emprisonner quelques jours… Différents prix sont proposés à qui pourrait aider l’enquête et comme souvent des mythomanes s’attribuent le vol…

Le vrai voleur s’avère être le dénommé Vincenzo Peruggia, un vitrier italien ayant participé aux travaux de mise sous verre des œuvres du musée. Le tableau est resté caché presque 2 années sous son lit à Paris ! C’est en cherchant à vendre La Joconde à l’antiquaire Alfredo Geri qu’il se fait dénoncer par ce dernier. Peruggia n’a été condamné qu’à 18 mois de prison et a été salué à l’époque par la presse italienne pour son supposé patriotisme. Le tableau est de retour au Louvre le 4 janvier 1914.

La Joconde vandalisée !

On peut citer deux tentatives de vandalisme dont La Joconde a été victime. D’abord le 30 décembre 1956 où, dans un moment de fureur suite à son arrêté d’expulsion, un garçon de café bolivien lance en caillou sur La Joconde. Le verre de protection est brisé et le coude gauche de Mona Lisa est abîmé. Le 2 août 2009, c’est un touriste russe qui lance une tasse de thé vide sur le tableau. Cette fois, aucun dommage n’est à déplorer, le tableau étant de nos jours protégé par une vitre blindée.

De nos jours

Après des expositions à Washington et New-York en 1962-1963, à Moscou et Tokyo en 1974, trop fragile, la Joconde ne quitte plus le Louvre. Il s’agit de l’objet d’art le plus visité au monde au 21ᵉ siècle. En moyenne, 20 000 visiteurs l’admirent chaque jour et près de la moitié des visiteurs du Louvre n’y viendrait que pour la voir…

L’article suivant présentera l’œuvre elle-même et son évolution depuis sa création. Nous découvrirons qui était Mona Lisa et son si mystérieux sourire.

Article suivant : Mona Lisa

Recevez les prochains articles WikiLerni

Partager via mailPartager via diaspora*Partager via facebookPartager via LinkedInPartager via twitter

Vous découvrez WikiLerni ?

WikiLerni vous propose de recevoir par e-mail à la fréquence choisie, de courts articles lisibles en quelques minutes et portant sur des sujets très variés de culture générale (arts, histoire, littérature, sciences, etc.).

Ces articles sont basés sur une ou plusieurs pages de Wikipédia (fournies en lien), dont ils extraient certaines informations, mais sans prétendre en être un résumé.

Chaque série d’articles est suivie d’un quiz permettant de tester ce que vous en avez retenu.

Vous apprenez ainsi régulièrement de nouvelles choses très simplement.

L’inscription est gratuite et vous permet de tester le site sans engagement.

En savoir plus sur WikiLerni ?

@copyleft Le contenu de ce site est libre et vous est offert sans publicité. Vous pouvez participer à son financement en cliquant ici.